Que dira le président Biya ce soir à 20h00 lors de son discours ? La réponse ici - Chaba 237 | Actualités du Cameroun et d'ailleurs...

Breaking

Pub

mardi 10 septembre 2019

Que dira le président Biya ce soir à 20h00 lors de son discours ? La réponse ici

Que dira le président Biya ce soir à 20h00 lors de son discours ? La réponse ici
PRC Paul Biya

Bien malin qui pourra répondre avec justesse à cette question, tant le président Paul Biya est connu pour être insaisissable. Néanmoins depuis l'annonce de l'adresse présidentielle, les internautes camerounais se sont lancés sur plusieurs pistes, celle de l'annonce de sa démission, revenant régulièrement.

Il faut dire que l'Homme Lion a pris pour habitude de s'adresser solennellement  à ses compatriotes le 10 février lors de la fête de la Jeunesse et le 31 décembre lors du discours de fin d'année. Alors, quand la nouvelle d'un discours imminent du chef de l'Etat a été annoncée, certains ont laissé libre cours à leur imagination.

Mais ce discours du 10 septembre 2019 arrive à un moment où les crises sécuritaires et sociaux politiques menacent de déstabiliser le Cameroun. Des observateurs de la vie politique ont également quelques idées, notamment Dieudonné Essomba qui a réagi via son compte Facebook.

 "On peut exclure d’office sa démission : il n’y a aucun argument objectif en faveur de celle-ci, exception faite des désirs impatients des gens qui ne veulent plus le voir. Mais à la vérité, ceux-là doivent prendre leur mal en patience : Biya ne leur a pas dit qu’il va écourter son mandat, ni même que c’est son dernier mandat ! Car, aussi agaçant que cela puisse apparaître à quelques-uns, il est plus sage de se préparer à le revoir se présenter en 2025 et même de gagner !"

L'économiste poursuit son argumentaire en disant: "Le seul problème pressant est la Sécession des Anglophones. C’est un mouvement armé qu’on a cru anéantir en deux semaines avec une escouade de gendarmes et de policiers, mais qui a résisté et qui a pu chasser l’Etat de zones rurales du NOSO. Toute l’activité politique, économique et sociale a été déstabilisée et il n’existe aucune perspective opérationnelle pour ramener l’ordre par la force."

La forme de l'Etat est également un sujet que le président Biya pourrait aborder. Le retour au fédéralisme étant le souhait d'une bonne partie de la population, mais aussi une véritable décentralisation qui se devra d’être effective. Une chose est certaine, la question de l'autonomie des régions du pays s'invitera dans ce discours qui s'annonce déjà comme historique.

L'annonce de la création d'un poste de vice-président n'est pas non plus à exclure. Un post qui serait occupé par un anglophone. Une réponse sans doute à la crise sécuritaire et humanitaire qui touche les deux régions anglophones du pays prisent en otage par les sécessionnistes.

Rendez-vous est donc pris pour ce soir 20h00 pour être fixé

Aucun commentaire:

Publier un commentaire