Le 1er prix Simone-Veil remis à la camerounaise Aissa Doumara Ngatansou - Chaba 237 | Actualités du Cameroun et d'ailleurs...

Breaking

Pub

vendredi 8 mars 2019

Le 1er prix Simone-Veil remis à la camerounaise Aissa Doumara Ngatansou

Le 1er prix Simone-Veil remis à la camerounaise Aissa Doumara Ngatansou

En cette 42e Journée internationale du droit des femmes, vendredi 8 mars, le chef de l’État français, Emmanuel Macron a décerné à la Camerounaise Aissa Doumara Ngatansou le 1er prix Simone-Veil. Cette femme camerounaise gère une association d'aide aux victimes de viols et de mariages forcés dans son pays

L’activiste féministe a empoché un chèque de 100 000 euros. Aissa Doumara Ngatansou a confié recevoir cette récompense « avec beaucoup d’émotion », le dédiant « à toutes les femmes victimes de violences et de mariages forcés, à toutes les rescapées de Boko Haram ».

Née en 1972 au nord du Cameroun, elle a elle-même été mariée de force à l’âge de 15 ans et a poursuivi, malgré l’opposition de sa belle-famille, ses études jusqu’à la fin du cycle secondaire. C’est en 1996 que la militante, mère de trois enfants, cofonde une antenne de l’Association de lutte contre les violences faites aux femmes (AVLF) à Maroua, dans sa région natale.

En rappel, ce prix a été créé par le président français en hommage à l'ancienne ministre Simone Veil, décédée en 2017, qui a défendu en France, la loi de 1975 sur la légalisation de l'IVG.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire