A la découverte de la talentueuse chanteuse et danseuse camerounaise Soraya Ebelle - Chaba 237 | Actualités du Cameroun et d'ailleurs...

Breaking

Pub

jeudi 10 janvier 2019

A la découverte de la talentueuse chanteuse et danseuse camerounaise Soraya Ebelle

A la découverte de la talentueuse chanteuse et danseuse camerounaise Soraya Ebelle

Née et grandie au Cameroun, Soraya Ebelle cultive à la fois l’art de la danse, du chant et de la musique. Elle reçoit l’enseignement traditionnel de ces disciplines au sein de la Compagnie des « Génies noirs » à Douala et devient choriste soliste à 15 ans à la chorale paroissiale Dominique Savio de Douala. 

À 17 ans, partie poursuivre ses études au Québec et en France, Soraya explore un registre d’expressions corporelle et musicale : danses traditionnelles, modernes et contemporaines, musique du monde ... Ses références musicales sont Eboa Lotin, Francis Bebey, Richard Bona, Ella Fitzgerald, Nina Simone, Whitney Houston. Depuis 10 ans, elle collabore à de nombreux projets chorégraphiques et compose son répertoire musical à partir des rythmes traditionnels en langue duala (Cameroun).

Ses compositions s’enrichissent de son univers de danseuse contemporaine et de ses influences de vocaliste affectionnant le jazz, le blues, le mandingue. La sortie de son premier album « Bébotéti » est prévue au printemps 2019, le single "Timba Na Mba", extrait de ce répertoire est disponible sur les plates formes digitales.

L'album "Bébotédi"

Tel dans le titre Bébotédi, qui signifie « le commencement, le début » en langue duala, il faut entendre la quête à retrouver le début du fil rouge : sa culture d’origine, le sawa du littoral de l’Afrique Centrale. Soraya se réapproprie l’essence de cette culture pour y développer sa propre vision.

Ainsi, cet opus musical arrangé par le compositeur Manuel Wandji est produit entre le Cameroun et la France. L’album fait raisonner les intonations du duala et du basaa (ngosso, éssèwè, makuné), des influences de jazz, de la musicalité d’un piano percussif et entraînant. Les chansons sont habillées d’ambiances évoquant l’atmosphère de la côte sawa (Cameroun) : le vent, la mer, les cloches, les sirènes (miengu), le marché, et aussi les sonorités numériques.

Cette ingénieuse infusion de notes traditionnelles africaines et occidentales aborde les thèmes liés à la quête d’amour, l’espoir d'un mieux-être, les disparitions, les pertes de repères, le sentiment d’urgence de certaines situations, la nécessité de prise de conscience.

Le single « Timba na Mba » est un extrait de cet l’album « Bébotédi».


Le Single "Timba Na Mba"

Timba na mba est une ballade en langue duala (Cameroun) accompagnée de piano et de violoncelle. La voix douce et mélancolique de Soraya Ebelle dévoile une prière adressée d’abord à l’univers : Que l’amour et la paix reviennent en soi «Na baissè Ndolo na musango, ndolo timba na mba ». Elle adresse aussi cette intention à l’amoureux parti ; une invitation à reconstruire, une nouvelle vie à deux.

La chanson lui est inspirée lors d’un voyage au Cameroun lorsqu’elle apprend les danses et cultures traditionnelles. Elle pense le thème de la chanson en Français puis trouve les images et les correspondances en duala avec l’aide de sa mère et de ses proches qui l’initient ainsi à la poésie et aux pensées des langues bantoues. De son expérience de danseuse, Soraya compose sobrement à partir d’un mouvement, d’un pas de danse. Ensuite, elle accompagne sa mélodie au piano ou à la guitare.

Enfin, elle confie l’œuvre à Manuel Wandji, qui de son expérience sublime l’arrangement du titre, avec au piano Quamey Naimro et au violoncelle Thomas Nicol.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire