Affaire Pineda : « l’insulte » de Marlène Emvoutou à Samuel Eto’o - Chaba 237 | Actualités du Cameroun et d'ailleurs...

Breaking

Pub

jeudi 20 décembre 2018

Affaire Pineda : « l’insulte » de Marlène Emvoutou à Samuel Eto’o


Affaire Pineda : « l’insulte » de Marlène Emvoutou à Samuel Eto’o

Suite à la diffusion; sur le compte Facebook de Marian Pineda, du message audio émouvant du jeune Étienne Eto'o en pleure, adressé à sa belle-mère Georgette Eto’o, l'ancienne candidate à la présidence de la FECAFOOT: Marlène Emvoutou; reconnue comme l'un des fidèles soutiens de Samuel Eto’o Fils, a lancé sur le même média, un appel à l'aide pour un soutien financier au fils du "milliardaire" Ambassadeur de l'UNICEF au Cameroun.

Un épisode affligeant

C’est sans doute l’épisode de la série Pineda le plus affligeant et le plus outrant. Dans un message vocal adressé à Georgette Eto’o ; épouse de son père, on entend clairement, le jeune Étienne Eto’o pleuré de douleur et déploré ainsi le rejet et le mépris de son père ; autant que son acharnement à vouloir le faire subir tout le ressentiment qu’il aurait pour sa mère. Délaissé aussi bien d’un point de vue financier qu’affectif, le jeune assure être déçu et ne plus pouvoir supporter cette situation.
Moi j’ai honte parce que je suis le seul que lorsque je vais au Macdonald, je dois payer un hamburger de 1 euro pour ne pas dépenser beaucoup d’argent parce que ma mère dit qu’il n’y a pas d’argent. Je veux bien aller chercher mon père, mais je n’ai même pas l’argent pour prendre l’avion, ce sont mes amis qui me payent le taxi ici.
 Déclarations d’Étienne qui ne laisse personne de marbre. 

L’appel de Marlène Emvoutou : la réponse d’une Mère ?

Alors qu’elle consacrait encore la veille  un directe neutre à l’affaire qui oppose le pichichi à son ex compagne Marian Pineda, Marlène Emvoutou ; vraisemblablement touchée dans son cœur de mère, s’est engagée après avoir écouté ce message à mettre à la disposition d’Etienne une somme de 1000 euros pour la période de fête. Et assure avoir obtenu de certaines personnes de chez Nike, la promesse d’un don de deux paires de chaussures tous les trimestres pour le jeune joueur.
Marian Pineda doit désormais savoir qu’en Afrique il y a une différence entre géniteur et père. Le père d'un enfant est celui qui s’en occupe ... je lui conseillerai de trouver un père à Étienne. Il ne sera peut-être pas un milliardaire, mais il saura lui apporter l’amour, le respect et la dignité qu’il mérite. 
Dixit le Docteur en marketing du football. 
Une séquence qui vient sacrément écorner l’image du joueur suffisamment terne.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire