Yannick Noah, le magicien du tennis français (Vidéo) - Chaba 237 | Actualités du Cameroun et d'ailleurs...

Breaking

Pub

lundi 27 novembre 2017

Yannick Noah, le magicien du tennis français (Vidéo)


Yannick Noah a remporté pour la troisième fois en autant de finale la Coupe Davis de tennis. Vainqueur de Roland-Garros en tant que joueur en 1983, il a également remporté la Fed Cup avec l'équipe féminine en 1997.

Grâce à cette victoire, il entre dans le quatuor des capitaines les plus titrés de la vénérable compétition. Et de trois! Yannick Noah, le capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis a remporté ce dimanche 26 novembre pour la troisième fois le Saladier d'Argent grâce à la victoire de Lucas Pouille sur Steve Darcis lors du match décisif entre la France et la Belgique.

Rappelé au chevet du tennis français pour remplacer Arnaud Clément après une défaite en quart de finale 2015 contre la Grande-Bretagne, Noah avait pour principale mission de ramener le Saladier d'Argent au pays pour la dixième fois, après avoir les échecs de 2002, 2010 et 2014. Derrière Fraser et Pilic Après la victoire de ce dimanche contre la Belgique, il rejoint l'ancien capitaine de la Suède Hans Olsson, triple lauréat de l'épreuve dans les années 80, et n'est plus qu'à une longueur de l'Australien Neale Fraser et deux du Croate Nikola Pilic, vainqueur avec trois nations différentes: l'Allemagne (1988, 1989, 1993), la Croatie (2005) et la Serbie (2010).

Des trois Coupes Davis apportées par l'icône du tennis français, 57 ans, celle décrochée dimanche dans le stade Pierre-Mauroy en ébullition, reste la plus aisée. Les Bleus n'ont pas dû réaliser de coups d'éclats contre des joueurs de la trempe des Américains Pete Sampras ou Andre Agassi comme en 1991 à Lyon. Ou bien sauver trois balles de match dans une ultime rencontre disputée jusqu'à une heure avancée de la soirée comme Arnaud Boetsch à Malmö en 1996 face à la Suède de Stefan Edberg. Retour sur les victoires de Yannick Noah.

1991: Saga Africa à Lyon Sevrée de titre depuis 1932 et la dernière victoire des Mousquetaires, la France retrouve les Etats-Unis neuf ans après leur défaite face à ce même adversaire. Si Leconte est toujours présent, Noah, lui, est devenu capitaine. Le binôme Forget-Leconte fait des étincelles et l'emporte, à la surprise générale, face à Pete Sampras, André Agassi et la paire Ken Flach et Robert Seguso.

1996: Jusqu'au bout de la nuit Cinq ans plus tard, Noah récidive avec cette fois une équipe composée de Pioline, Boetsch, Forget et Raoux. Contraints au match décisif, les Français finissent par émerger grâce à une victoire au forceps d'Arnaud Boestch contre Nicklas Kulti, non sans avoir sauvé quatre balles de match dans le cinquième set.

 2017: Le signe indien Vingt-et-un ans après son dernier sacre à la tête de l'équipe de France, Yannick Noah retrouve son banc fétiche. Appelé à la rescousse avec comme mission de remporter un dixième Saladier qui échappe à son pays depuis 2001, le magicien emmène Tsonga & Cie jusqu'à Lille avec une certaine réussite, puisque ni le Japon, ni la Grande-Bretagne, ni la Serbie n'alignent leurs meilleurs joueurs. Pour se donner une idée, David Goffin est le premier joueur du top 40 à se dresser sur leur route en finale. Cela n'empêchera pas la France de vaincre le signe indien après trois défaites consécutives (2002, 2010, 2014) au même stade de l'épreuve.

Source: 7sur7

Aucun commentaire:

Publier un commentaire